Semelle chaussure de sécurité : comment choisir ?

Pourquoi faut-il choisir une bonne semelle pour ses chaussures de sécurité ?

La chaussure de sécurité protège les travailleurs de différents risques :

  • les risques de chocs, de coupures ou de perforation ;
  • les risques thermiques à savoir la chaleur par contact ou les remontées de froid ou de chaud ;
  • les risques face aux produits chimiques ou aux hydrocarbures ;
  • Les risques de pénétration d’eau et d’humidité ;
  • les risques lié aux décharges d’électricité statiques ;
  • les risques de glissades ;

Les différentes protections rendent la chaussures de sécurité un peu plus lourde et rigide que les chaussures traditionnelles. Aujourd’hui bon nombre de fabricants de chaussures de sécurité améliorent continuellement leurs gammes de chaussures de sécurité les rendant de plus en plus confortables. Ceci dans le but qu’elles soient acceptées et portées par les travailleurs.

Dans l’amélioration continue du confort des chaussures de sécurité il est composant qui est réellement essentiel, c’est la semelle intérieure de la chaussure.

Et pour cause cette première de propreté est la seule séparation entre le pied et la semelle anti-perforation des chaussures de sécurité. La semelle anti-perforation n’est pas systématiquement dans toutes les chaussures de sécurité mais la grande majorité en sont équipées. Par exemple les chaussures de sécurité S1P et S3 le sont et elles représentent 90% des chaussures en circulation sur le marché français.

La semelle anti-perforation protège le travailleur des risques de pénétration d’objets pointus et tranchants mais elle a l’inconvénient de rigidifier la chaussure et d’apporter de la dureté sous la plante du pied.

C’est en ce sens que la semelle chaussure de sécurité que l’on place à l’intérieur est primordiale. Elle créé une interface de confort entre le pied et la semelle anti-perforation.

La semelle intérieure de confort est encore plus importante dans des chaussures de sécurité que dans d’autres chaussures. Dans des chaussures de sport par exemple, le pied repose déjà sur une matière relativement molle et confortable comme de l’EVA par exemple. Ce qui n’est pas le cas dans une chaussure de sécurité avec la présence de la semelle anti-perforation.

Les baskets de sécurité HAKA S1P de la marque S.24

Comment bien choisir sa semelle chaussure de sécurité ?

Pour créer une réelle interface avec la semelle anti-perforation il ne faut pas choisir une semelle chaussure de sécurité trop molle. Il faut faire le choix de mousses denses et qualitatives. Sinon le confort va être bon les premiers jours, mais très vite la mousse va se déprécier et la semelle intérieure va devenir inefficace.

Il faut également soulager les zones d’hyperpressions qui sont localisées au talon ainsi que sur les première et cinquième métatarses. Ce sont sur ces trois points que repose le poids du corps. C’est pourquoi des pads d’une matière amortissante placés à ces endroits là peuvent réellement soulager le travailleur.

Il peut être également bon de choisir une semelle chaussure de sécurité équipée de Poron ou de mousses à mémoire de forme de façon à créer une sorte de « socle » pour le pied. Cela donnera une forme plus anatomique à la semelle et favorisera une bonne répartition des pressions plantaires ainsi qu’un bon maintien dans la chaussure. Certaines semelles de confort pour chaussures de sécurité ont déjà une forme anatomique qui épouse la forme du pied. C’est un bon choix à faire sachant que la semelle anti-perforation des chaussures de sécurité est plate et rigide.

Une bonne semelle chaussure de sécurité doit également éviter ou du moins atténuer la transpiration. La plupart des chaussures de sécurité font transpirer car elles possèdent des matériaux qui protègent par exemple de l’humidité (ex : cuir, microfibre). Ces matériaux sont nécessaires mais enferment davantage le pied du travailleur. C’est pourquoi il faut une semelle chaussure de sécurité avec un matériau de revêtement absorbant et désorbant. Il faut également considérer la semelle de confort comme une pièce d’usure. Surtout ne pas hésiter à interchanger deux semelles régulièrement et à nettoyer et désinfecter ses semelles.